FR | EN

Subscribe to our

newsletter

Subscribe Unsuscribe

Quelles ambitions européennes pour les forêts à l’horizon 2030 ?

Actualités européennes - Institutionnel - Environnement & énergie | 22/07/2021
La Commission présente sa nouvelle stratégie pour une gestion durable des espaces forestiers

Comme elle l’avait annoncé l’an dernier et dans le prolongement de la consultation publique ouverte au printemps, la Commission européenne a présenté le 16 juillet une nouvelle stratégie de l’UE pour les forêts à l’horizon 2030.

Les espaces forestiers, qui couvrent près de 43 % de la surface du continent européen, constituent en effet des puits de carbone (précieux atouts pour lutter contre le changement climatique), préviennent l’érosion des sols et abritent une riche biodiversité aujourd’hui menacée.

Cette nouvelle stratégie, initiative clef du Pacte vert et de la stratégie européenne en faveur de la biodiversité, vise ainsi à protéger les forêt européennes et à assurer leur gestion durable tout en conservant leurs vertus socio-économiques. Elle devrait notamment permettre :

  • de mettre en oeuvre la feuille de route « 3 milliards d’arbres plantés en 2030 » en encourageant la participation citoyenne (via la plateforme « Map-My-Tree ») et en mobilisant le programme LIFE et les fonds de la politique de cohésion ;
  • de protéger strictement les forêts primaires et anciennes de l’UE ;
  • de promouvoir l’utilisation par le secteur du bâtiment du bois récolté de manière durable ;
  • de créer des régimes de paiement pour gestionnaires de forêts pour la fourniture de services écosystémiques ;
  • d’améliorer la surveillance de l’état des forêts, notamment grâce à une meilleure télédétection, la collecte de données et le renforcement du système d'information forestière pour l'Europe (FISE) ;
  • d’élaborer « des plans stratégiques nationaux pour les forêts » dans le respect des compétences des États membres;
  • de mettre à jour les critères climatiques établis dans le premier acte délégué sur la taxonomie et d’inclure les activités durables liées à la récolte, à la production et à l’utilisation de produits de bois dans les critères environnementaux attendus en 2022.

Le commissaire européen à l'environnement, Virginijus Sinkevičius, a souligné que cette stratégie n’était « pas une politique forestière commune mais un ensemble d’actions politiques coordonnées et cohérentes qui seront mises en œuvre dans le plein respect du principe de subsidiarité ». Lors de la présentation de la stratégie, il a également insisté sur le caractère essentiel de la protection et du renforcement de la résilience des forêts européennes : « Nous devons changer la manière dont nous protégeons, gérons et cultivons nos forêts, non seulement pour lutter contre les crises du climat et de la biodiversité, mais aussi pour préserver leurs fonctions socio-économiques ».

Il revient désormais au Parlement européen et au Conseil d’adopter cette stratégie, sachant qu’une proposition législative portant sur la réduction du risque de déforestation et de dégradation des forêts associé aux produits mis sur le marché dans l’Union est également attendue d’ici la fin de l’année.

Pour plus d’informations : 

Last News

Programme LIFE : 4 projets franciliens sélectionnés !

Résultats de l’appel à propositions 2020 : 132 projets retenus dans toute...

Appel à propositions Erasmus + 2022

De nombreuses opportunités pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le...

Quelles « Capitales européennes de l’inclusion et de la diversité » en 2022 ?

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 15 février 2022 !

This website uses cookies.

This website use cookies to enhance your user experience. By using this website, you accept our use of cookies in accordance with our General Terms and Conditions of Use.