FR | EN

Subscribe to our

newsletter

Subscribe Unsuscribe

Plan d’action pour une ambition « zéro pollution » pour l’air, l’eau et le sol

Consultations | 12/10/2020
Réagissez jusqu’au 29 octobre à la feuille de route de la Commission !

Dans le cadre du Pacte vert européen, la Commission européenne a affiché une ambition « zéro pollution » afin de mieux prévenir et d’éliminer la pollution de l’air, de l’eau, du sol et des produits de consommation.

Comme le souligne le rapport 2020 sur l’état de l’environnement en Europe, malgré d’importantes améliorations au cours des dernières décennies, plus de 400 000 décès prématurés sont en effet attribués chaque année à la pollution de l’air ambiant. La crise de la Covid-19 renforce encore la nécessité d’accroître la résilience de notre société et de réduire les inégalités sociales face aux pollutions de l’air, de l’eau et du sol qui nuisent aux écosystèmes comme aux citoyens européens.

La Commission européenne prévoit donc de présenter au deuxième trimestre 2021 un plan d’action pour une ambition zéro pollution et une relance durable. C’est dans ce contexte qu’elle a mis en ligne le 1er octobre sa feuille de route (en anglais) sur ce futur plan d’action qui visera notamment à :

  • améliorer l'acquis en matière de santé et d'environnement pour faire face aux multiples maladies physiques et mentales, aux troubles du sommeil, aux décès prématurés et aux maladies cardiaques causés par la pollution ;
  • contrer la perte de la biodiversité et l'extinction des espèces auxquelles contribue la pollution de l'air, de l'eau et du sol ;
  • résoudre les autres problèmes environnementaux, sociaux et économiques (tant pour les entreprises que pour les citoyens) liés à la pollution ;
  • identifier les lacunes en matière de mise en œuvre de la législation environnementale par les États membres, les autorités publiques, les entreprises et les citoyens (la pollution en provenance de l'agriculture, des ménages, de l'industrie et des transports n'étant pas efficacement combattue à la source) ;
  • combattre la pollution provenant de certains résidus pharmaceutiques, de produits chimiques persistants et toxiques, des pesticides et des microplastiques.

Des commentaires et remarques (4000 signes maximum) sur cette feuille de route – ainsi que des études ou documents permettant de les étayer - peuvent être transmis en ligne jusqu’au 29 octobre 2020 : Réagir à la feuille de route de la Commission.

Last News

Europe Créative : 21 millions d’euros pour soutenir les artistes et professionnels du secteur

Un nouveau programme de mobilité pour le secteur de la Culture

Initiative visant à mesurer les émissions de gaz à effet de serre dues aux transports

Répondez à la consultation de la Commission européenne jusqu’au 17 octobre 2022

Régulation des services numériques

Le DSA et le DMA adoptés par le Parlement européen !

This website uses cookies.

This website use cookies to enhance your user experience. By using this website, you accept our use of cookies in accordance with our General Terms and Conditions of Use.