FR | EN

Subscribe to our

newsletter

Subscribe Unsuscribe

Avenir de la politique de cohésion : le Département du Val-d’Oise donne son avis

Contributions franciliennes - Politique régionale - Emploi, politiques sociales & santé | 12/03/2018
Le Conseil départemental contribue à la consultation publique sur la future politique régionale européenne

À la veille de l’ouverture des négociations sur la future politique de cohésion européenne, le Val-d’Oise - Département de plus d’1,2 millions d’habitants situé au nord de l'agglomération parisienne (en grande couronne de la Région Ile-de-France) - a souhaité contribuer au débat en répondant le 6 mars à la consultation publique ouverte par la commission sur les principaux domaines d’intervention financière de l’UE après 2020.

 

Compte tenu de son expérience en tant que collectivité territoriale bénéficiaire des différents Fonds européens structurels et d’investissements (FESI) mais également en tant qu’organisme intermédiaire du Fonds social européen (FSE) depuis 2007, le Département insiste sur la réelle plus-value de la politique de cohésion pour les acteurs valdoisiens.

 

Les projets soutenus par la politique régionale européenne ont notamment permis au Département du Val-d’Oise, chef de file des politiques publiques décentralisées de solidarités, de contribuer aux objectifs européens en matière de cohésion sociale en favorisant :

  • L’insertion des jeunes ;
  • La lutte contre le décrochage scolaire ;
  • Les synergies entre l’enseignement supérieur et les entreprises du territoire ;

 

En dépit des incertitudes qui pèsent sur le prochain du budget pluriannuel de l’UE (en raison du BREXIT et des nouvelles priorités à financer au niveau européen), le Département du Val d’Oise soutient résolument la poursuite de la politique de cohésion sur l’ensemble des territoires pour leur permettre de contribuer aux objectifs de l’UE.

S’il est nécessaire dans le contexte actuel de mieux orienter les interventions de la politique de cohésion, la réforme à venir ne devra en aucun cas perdre de vue la nécessité de corriger les profondes et persistantes disparités infrarégionales, donc départementales mises en lumière par le 7ème rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale publié en fin d’année dernière.

 

Le Département du Val d’Oise prône donc dans sa contribution :

  • le maintien des interventions  de la politique de cohésion sur l’ensemble des territoires compte tenu de « l’effet levier » des FESI dans les départements ;
  • la prise en compte des inégalités économiques, sociales et environnementales au niveau infrarégional ;
  • une plus grande lisibilité des FESI auprès des porteurs de projets via une concentration thématique accrue permettant d’atteindre les objectifs prioritaires de l’UE sur tous les territoires ;
  • une intervention des fonds plus efficace via la simplification des procédures de gestion et de mise en œuvre visant à faciliter la mobilisation des fonds par les porteurs de projets.

 

Pour plus d’informations :

Contribution du Département du Val-d’Oise

 

 

Last News

Comment accompagner la transformation de l’enseignement supérieur ?

La Commission présente son « Paquet universités »

Comment accélérer le déploiement de l’énergie solaire en Europe ?

Un appel à contributions est ouvert par la Commission jusqu’au 12 avril 2022 !

Quels financements européens pour les PME en santé ?

Participez au webinaire du 8 février 2022

This website uses cookies.

This website use cookies to enhance your user experience. By using this website, you accept our use of cookies in accordance with our General Terms and Conditions of Use.