FR | EN

Subscribe to our

newsletter

Subscribe Unsuscribe

Emploi des jeunes : la Commission européenne présente une nouvelle stratégie

Actualités européennes - Education & Formation professionnelle - Emploi, politiques sociales & santé | 10/07/2020
« Un pont vers l’emploi pour la prochaine génération »

Le 1er juillet 2020, la Commission européenne a présenté une nouvelle stratégie en faveur de l’emploi des jeunes.

Alors que le taux de chômage des jeunes s’élevait à 15,4% dans l’UE en avril 2020, un pic est attendu suite à la crise liée au Covid-19. Dans ses nouvelles recommandations, la Commission européenne propose :

  • d’adresser la “garantie pour la jeunesse” aux jeunes âgés de 15 à 29 ans et d’en élargir la portée pour pouvoir atteindre les jeunes vulnérables, tels que les jeunes issus des minorités, handicapés ou vivant dans certaines zones rurales isolées ou urbaines défavorisées ;
  • de moderniser les systèmes d’enseignement et de formation professionnels, en les rendant plus attrayants, plus flexibles, plus adaptés à l'ère numérique et à la transition écologique et davantage axés sur l'apprenant ;
  • de donner un nouvel élan à l'apprentissage afin qu’il profite tant aux employeurs qu'aux jeunes, permettant de mettre une main-d'œuvre qualifiée à la disposition d'un grand éventail de secteurs alors que l'Alliance européenne pour l'apprentissage a déjà mis à disposition plus de 900 000 postes ;
  • d’aider à l'emploi et à la création d'entreprises à court terme et de renforcer les capacités, les réseaux de jeunes entrepreneurs et les centres de formation inter-entreprises, à moyen terme.

Afin de financer ces mesures, des ressources seront mises à la disposition des Etats membres dans le cadre du plan de relance (facilité pour la reprise et la résilience et REACT-EU) et du futur cadre financier pluriannuel (Fonds social européen). L'UE financera par exemple des mesures telles que :

  • les aides à la création d'entreprises et les prêts accordés aux jeunes entrepreneurs, les systèmes de tutorat et les pépinières d'entreprises ;
  • les primes offertes aux PME qui embauchent des apprentis ;
  • les formations destinées à acquérir de nouvelles compétences nécessaires sur le marché du travail ;
  • le renforcement des capacités des services publics de l'emploi ;
  • la formation à la gestion de carrière dans l'enseignement formel ;
  • les investissements dans les infrastructures et les technologies de l'apprentissage numérique.

Pour plus d’informations :

Last News

Les candidatures pour le Paris Region Fellowship Programme sont ouvertes

Candidatez jusqu’au 21 octobre pour une bourse d'études en Île-de-France !

Prix de la ville accessible 2021

Candidatures ouvertes jusqu'au 9 septembre !

Consultation publique sur les aides d’État à finalité régionale

Donnez votre avis sur le nouveau projet de Lignes directrices de la Commission...

This website uses cookies.

This website use cookies to enhance your user experience. By using this website, you accept our use of cookies in accordance with our General Terms and Conditions of Use.