FR | EN

Inscrivez-vous à notre

lettre d'information

S'inscrire Se désabonner

Présidence du Conseil de l’UE : la République tchèque succède à la France

Actualités européennes - Institutionnel | 01/07/2022
Découvrez les priorités des six mois à venir !

La République tchèque a pris le 1er juillet le relai de la France à la tête du Conseil de l’Union européenne. Elle assurera cette responsabilité jusqu’au 31 décembre 2022. Dans un contexte difficile marqué par le conflit en Ukraine et la crise énergétique majeure qui en découle, les priorités de la présidence tchèque sont les suivantes :

1. Gestion de la crise des réfugiés et reconstruction de l’Ukraine dans l’après-guerre

La présidence n’écarte pas l’adoption de nouvelles sanctions vis-à-vis de la Russie afin de défendre la souveraineté et l’intégrité territoriale Ukrainien. L’accueil et l’intégration des réfugiés seront également au cœur de ses priorités, notamment l’accès à l’éducation, à la santé et au marché du travail. Elle s’attachera également à reconstruire l’Ukraine dans l’après-guerre, en mettant l’accent sur le rétablissement des infrastructures critiques, la fourniture de services essentiels ainsi que la reprise et la stabilité économique de l’Ukraine.

2. Sécurité énergétique

La présidence tchèque se penchera sur les questions de sécurité énergétique de l’UE. La diversification des sources d'énergie, les économies d’énergie et l’accélération de la transition vers des sources d’énergie à faibles émissions et renouvelables comme l’hydrogène. Elle encouragera également l’achat groupé pour ce qui concerne le gaz.

3. Renforcer les capacités de défense de l’Europe et la sécurité du cyberespace

Elle soutiendra la mise en œuvre de la boussole stratégique avec notamment une meilleure coopération entre les Etats membres, un renforcement des capacités stratégiques et le développement d’une base industrielle de technologie de défense. La présidence tchèque accordera aussi une attention particulière à la cybersécurité.

4. Résilience stratégique de l’économie européenne

Face aux récentes crises qui ont montré la dépendance de l’UE dans certains domaines comme les produits pharmaceutiques et les semi-conducteurs, la présidence tchèque se focalisera sur la sécurisation des chaînes d’approvisionnement nécessaires à l’indépendance industrielle de l’Union. Cette présidence sera également l’occasion d’accélérer la conclusion d’accords commerciaux et d’approfondir la coopération transatlantique. Enfin, la transition verte et numérique de l’économie européenne restera une priorité importante durant ces six mois.

5. Résilience des institutions démocratiques

La présidence tchèque se focalisera sur le renforcement de la résilience des institutions et de l’Etat de droit dans l’UE. Elle s’attaquera au financement transparent des partis politiques, à l’indépendance des médias de masse et au dialogue ouvert avec les citoyens. Elle œuvrera également pour que les libertés et les droits fondamentaux soient respectés dans l’environnement numérique.

Pour rappel, chaque Etat membre assure, par rotation et pendant 6 mois, la présidence du Conseil de l’UE. Ceci implique notamment d’organiser les travaux législatifs en planifiant et en présidant les réunions du Conseil ainsi que celles de ses organes préparatoires. En substance, la présidence veille à la bonne coopération entre les Etats membres de l’UE. Elle représente également le Conseil dans ses relations avec les autres institutions de l’UE.

Plus d’informations :

Dernières actualités

Appel à propositions en faveur des compétences numériques avancées

Suivez la session d’information en ligne le 20 octobre 2022 !

Seine-et-Yvelines Numérique lauréat des EU Broadband Awards 2022 !

Le projet « Très haut débit pour tous dans les Yvelines » récompensé par la...

Semaine des régions et des villes 2022 : Atelier sur ‘les jeunes et la mobilité’ le 11 octobre

Venez partager vos idées sur la transition verte !

L'Île-de-France et ses atouts

L'Île-de-France et ses atouts

Un territoire attractif

  • 8 Départements : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise
  • 1 282 communes
  • 12 072 km2 dont 80% d’espaces agricoles, ruraux et forestiers
En savoir

L'Europe, mode d'emploi

L'Europe, mode d'emploi

Les financements européens : les grands principes

La Commission européenne accorde son soutien financier aux collectivités locales, entreprises, chercheurs, associations dans des domaines aussi divers que la recherche, l'éducation, la culture, la jeunesse, les transports urbains, etc.

En savoir

Ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies conformément à nos Conditions Générales d'Utilisation.