FR | EN

Inscrivez-vous à notre

lettre d'information

S'inscrire Se désabonner

Nouvelle stratégie européenne pour une mobilité plus durable et plus intelligente

Actualités européennes - Transports | 10/12/2020
82 mesures pour réduire de 90 % les émissions d'ici à 2050

La Commission européenne a présenté, le 9 décembre, la «Stratégie de mobilité durable et intelligente», qui fait suite au Livre blanc sur les transports de 2011. Présentée sous la forme d’un plan d'action, elle regroupe 82 initiatives législatives et non législatives qui guideront le travail de la Commission européenne pour les quatre prochaines années.

A travers cette stratégie, la Commission a pour ambition de réduire de 90 % les émissions d'ici à 2050 grâce à un système de transport intelligent, compétitif, sûr, accessible et abordable et d'ainsi atteindre les objectifs climatiques fixés par le Pacte vert européen.

Afin de tenir cet engagement, la Commission propose :

À l'horizon 2030

  • au moins 30 millions de véhicules à zéro émission circuleront sur les routes européennes ;
  • 100 villes européennes seront climatiquement neutres ;
  • le trafic ferroviaire à grande vitesse doublera sur tout le territoire européen ;
  • les déplacements collectifs programmés pour des trajets inférieurs à 500 km devront être neutres en carbone ;
  • la mobilité automatisée sera déployée à grande échelle ;
  • les navires à zéro émission seront prêts à être commercialisés.

À l'horizon 2035

  • les aéronefs de grande capacité à zéro émission seront prêts à être commercialisés.

À l'horizon 2050

  • la quasi-totalité des véhicules et véhicules utilitaires lourds neufs seront à zéro émission ;
  • le trafic ferroviaire de marchandises doublera ;
  • le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) sera multimodal et entièrement opérationnel au service de transports durables et intelligents garantissant une connectivité très rapide.

Pour tenir ce calendrier, les 82 initiatives seront réparties dans 10 grands domaines d'action déclinés par des mesures concrètes:

Une mobilité durable - La Commission propose :

  • de favoriser l'adoption de véhicules, navires et aéronefs à zéro émission, de carburants renouvelables et à faible teneur en carbone et d'infrastructures connexes - par exemple, en installant 3 millions de points de recharge publics d'ici à 2030 ;
  • de créer des aéroports et des ports à zéro émission ;
  • de rendre la mobilité interurbaine et urbaine durable - par exemple, en doublant le trafic ferroviaire à grande vitesse et en développant des infrastructures cyclables supplémentaires au cours des 10 prochaines années ;
  • "d'écologiser" le transport de marchandises.

Une mobilité intelligente - La stratégie prévoit:

  • de faire de la mobilité multimodale connectée et automatisée une réalité ;
  • d’encourager l'innovation et l'utilisation des données et de l'intelligence artificielle (IA) au service d'une mobilité plus intelligente –en soutenant le déploiement de drones ainsi que d'autres mesures visant à créer un espace européen commun des données

Une mobilité résiliente

Les transports sont l'un des secteurs les plus durement touchés par la pandémie de COVID-19. C'est pourquoi la Commission prend les engagements :

  • d’accompagner le secteur dans son redressement grâce à des investissements accrus, tant publics que privés, dans la modernisation des flottes ;
  • de rendre la mobilité équitable et juste pour tous dans toutes les régions ;
  • de faire baisser le nombre de décès pour qu'il s'approche de zéro d'ici à 2050.

Pour en savoir plus :

Dernières actualités

Comment accompagner la transformation de l’enseignement supérieur ?

La Commission présente son « Paquet universités »

Comment accélérer le déploiement de l’énergie solaire en Europe ?

Un appel à contributions est ouvert par la Commission jusqu’au 12 avril 2022 !

Quels financements européens pour les PME en santé ?

Participez au webinaire du 8 février 2022

L'Île-de-France et ses atouts

L'Île-de-France et ses atouts

Un territoire attractif

  • 8 Départements : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise
  • 1 282 communes
  • 12 072 km2 dont 80% d’espaces agricoles, ruraux et forestiers
En savoir

L'Europe, mode d'emploi

L'Europe, mode d'emploi

Les financements européens : les grands principes

La Commission européenne accorde son soutien financier aux collectivités locales, entreprises, chercheurs, associations dans des domaines aussi divers que la recherche, l'éducation, la culture, la jeunesse, les transports urbains, etc.

En savoir

Ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies conformément à nos Conditions Générales d'Utilisation.