Les priorités de la présidence hongroise du Conseil de l’UE

Actualités européennes - Institutionnel | 20/06/2024
La Hongrie prendra la présidence du Conseil de l’UE le premier juillet !

La Hongrie, qui succèdera le 1er juillet à la Belgique à la tête du Conseil de l’UE, a fixé sept grandes priorités pour le semestre de sa présidence (dans une période de transition pour les institutions européennes) :

  1. La compétitivité : la Hongrie souhaite soutenir la productivité et à la croissance européennes. Elle soutiendra notamment le développement de la stratégie européenne en faveur d’une industrie "zéro net", d’un cadre européen pour stimuler la productivité européenne, ainsi qu'un marché du travail flexible. Elle prévoit également de poursuivre les travaux au sein du Conseil sur l’enseignement supérieur européen, le Livre Blanc de la Commission sur les infrastructures numériques ainsi que la signature par l’UE de la Convention-cadre du Conseil de l'Europe sur l'IA ;

  2. La défense européenne : la Hongrie entend soutenir l’innovation industrielle et technologique et un renforcement de la coopération entre les États membres en matière de marchés publics de défense ;

  3. Une politique d’élargissement fondée sur le mérite : la présidence hongroise souhaite faire avancer les négociations d’adhésion des pays des Balkans occidentaux ;

  4. L’endiguement de l’immigration illégale : la Hongrie se dit en désaccord avec le Pacte Asile et migration adopté en mai 2024. Elle concentrera son action sur la dimension externe de la migration avec une meilleure coopération avec les États tiers, un renforcement des mesures de la politique de retour et la recherche de solutions innovantes dans la gestion de la politique de l’asile et des routes migratoires ;

  5. La future politique de cohésion : un dialogue stratégique sur la politique de cohésion post-2027 sera lancé, la présidence hongroise souhaitant évoquer prioritairement le rôle de la politique de cohésion dans la promotion de la compétitivité européenne, la politique de l’emploi (et de la formation) ainsi que les défis démographiques ;

  6. Une politique agricole commune centrée sur les agriculteurs : placer les agriculteurs est au centre de ses réflexions sur la future PAC pour que cette politique puisse garantir la sécurité et la souveraineté alimentaires ;

  7. Faire face aux défis démographiques : La présidence hongroise souhaite initier un dialogue avec les États membres afin d’identifier les défis et partager les bonnes pratiques sur cette problématique touchant à la compétitivité future de l’UE ainsi qu’à la viabilité des finances publiques.

Pour plus d’informations :

Dernières actualités

Partenariat DUT : publication de l’appel à propositions 2024

Ouverture des candidatures le 2 septembre 2024 !

Appel à candidatures pour le futur Conseil technologique pour les matériaux avancés

Soumettez votre dossier avant le 9 septembre 2024 !

Semaine européenne des régions et des villes 2024

Les inscriptions sont ouvertes !

L'Île-de-France et ses atouts

Un territoire attractif

  • 8 Départements : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise
  • 1 282 communes
  • 12 072 km2 dont 80% d’espaces agricoles, ruraux et forestiers
En savoir

L'Europe, mode d'emploi

Les financements européens : les grands principes

La Commission européenne accorde son soutien financier aux collectivités locales, entreprises, chercheurs, associations dans des domaines aussi divers que la recherche, l'éducation, la culture, la jeunesse, les transports urbains, etc.

En savoir