FR | EN

Inscrivez-vous à notre

lettre d'information

S'inscrire Se désabonner

Compétitivité industrielle de l’UE

Actualités européennes - Développement économique | 29/03/2024
La Commission dévoile de nouvelles mesures pour stimuler les biotechnologies et la bioproduction dans l’UE !

Considéré comme essentiel pour relever de nombreux défis sociétaux et environnementaux (santé, sécurité alimentaire, agriculture, changement climatique, etc) et pour renforcer la compétitivité et la résilience de l’industrie et de l’économie européennes, le secteur des biotechnologies et de la biofabrication est confronté à une série de défis en matière de R&D et de mise sur le marché, de complexité réglementaire, d’accès au financement, de compétences, d'acceptation par le public, de sécurité économique et de chaîne de valeur (approvisionnement en matières premières et en biens intermédiaires).

Dans une communication intitulée « Bâtir l’avenir à l’aide de la nature », la Commission européenne présente des mesures ciblées pour stimuler les biotechnologies et la bioproduction dans l’UE et aider le secteur à relever ces défis.

  • Tirer profit de la recherche et stimuler l’innovation : la Commission a annoncé le lancement d’une étude sur la position de l'UE par rapport à ses concurrents internationaux dans la génération de biotechnologies émergentes et le transfert vers l'industrie de la biofabrication et sa volonté d’étudier les moyens d'accélérer le développement et l'utilisation de l'accélérateur mis en place par l’infrastructure pan-européenne IBISBA.
  • Stimuler la demande : la Commission réexaminera (2025-2026) l'évaluation des produits d'origine fossile et des produits d'origine biologique afin de garantir l'équivalence de traitement et d'intégrer des méthodes de stockage du carbone dans les matériaux de construction. Pour accélérer le remplacement des matières premières fossiles et stimuler la demande et l'adoption par le marché de produits bioproduits, la Commission réalisera une analyse d'impact approfondie de la faisabilité des exigences en matière de contenu biosourcé dans des catégories de produits spécifiques et dans les marchés publics ; elle étudiera par exemple comment le label « produit biosourcé » peut accroître la visibilité des produits non alimentaires bioproduits.
  • La Commission annonce une étude afin de dégager des pistes pour rationaliser la législation communautaire et sa mise en œuvre et accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits : elle encouragera également la mise en place de "bacs à sable" réglementaires et annonce la création d'un hub européen de biotechnologie chargé d’aider les entreprises des biotech à déchiffrer l’environnement règlementaire et les opportunités de soutien pour leur croissance.
  • Favoriser l’investissement public et privé : au-delà du large éventail d'instruments financiers disponibles pour soutenir les biotechnologies et la bioproduction (Horizon Europe, EU4Health, le Fonds pour l’innovation, le Conseil européen de l’innovation, ), la Commission souhaite consolider les fonds d’investissement et réduire les coûts de financement des entreprises à fort potentiel de croissance.
  • Renforcer les compétences en matière de biotechnologie : la Commission évoque l’opportunité de soutenir des partenariats européens sur le perfectionnement et la reconversion professionnels dans le domaine des biotechnologies et de la bioproduction à travers divers instruments du programme Erasmus+ (alliances sectorielles pour les compétences et alliances pour l’innovation).
  • Élaborer et mettre à jour des normes : la Commission demandera aux organismes européens de normalisation d'élaborer et de réviser les normes européennes sur les biomatériaux, les produits biosourcés et les produits dérivés du bois.
  • La Commission encouragera les collaborations et les synergies entre régions pour le déploiement de technologies liées aux processus biotechnologiques et à la bioproduction. Elle encouragera par ailleurs la coopération internationale et étudiera la possibilité de lancer des coopérations avec des partenaires clés, tels que les États-Unis, l'Inde, le Japon et la Corée du Sud.

Pour plus d’informations

Dernières actualités

Evaluation du huitième programme d’action pour l’environnement

La Commission estime que les objectifs du Pacte vert européen sont atteignables...

Programme européen LIFE : publication des appels à propositions 2024

Les candidatures sont ouvertes jusqu'en septembre 2024 !

Parcours de transition pour la mobilité

Présentez vos initiatives avant le 1er septembre 2024 !

L'Île-de-France et ses atouts

L'Île-de-France et ses atouts

Un territoire attractif

  • 8 Départements : Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val d’Oise
  • 1 282 communes
  • 12 072 km2 dont 80% d’espaces agricoles, ruraux et forestiers
En savoir

L'Europe, mode d'emploi

L'Europe, mode d'emploi

Les financements européens : les grands principes

La Commission européenne accorde son soutien financier aux collectivités locales, entreprises, chercheurs, associations dans des domaines aussi divers que la recherche, l'éducation, la culture, la jeunesse, les transports urbains, etc.

En savoir

Ce site utilise des cookies.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies conformément à nos Conditions Générales d'Utilisation.