Recherche Avancée

Ile-de-France Europe - Représentation de l'Île de France à Bruxelles

    Publication des résultats de l’appel CEF Blending

    01.12.2017 - Actualités européennes

    La France principale bénéficiaire des financements européens

    La Commission européenne a communiqué la liste des projets éligibles à un co financement européen du Mécanisme d'interconnexion pour l'Europe/MIE (ou Connecting Europe Facility/ CEF). Présentés en réponse à l'appel CEF Blending, 39 projets ont été sélectionnés pour un budget global de 1 milliard d'euros. Ces résultats concernent les projets soumis lors de la première échéance, le 14 juillet 2017.

    Pour rappel, l'appel CEF Blending vise à attirer des investissements privés pour soutenir financièrement les projets d'infrastructures de transport visant à améliorer le réseau européen de transport, les liaisons transfrontalières, l'interopérabilité et à éliminer les goulets d'étranglement. Le financement se base sur une combinaison entre des subventions du Mécanisme d'Interconnexion en Europe et des prêts de la Banque Européenne d'Investissement (BEI).

     

    En ce qui concerne la France, sur 7 projets déposés, 4 projets ont été sélectionnés pour une proposition de co financement européen à hauteur de 163 millions d'euros (Cf fiche pays en PJ):

    • Le déploiement du système européen de gestion du trafic ferroviaire ERTMS sur la LGV Paris-Lyon (€116.9 millions)
    • L'installation de 20 points de rechargement en hydrogène et 1000 véhicules équipés de piles à combustibles à hydrogène en région Auvergne-Rhône Alpes (€10.1 millions)
    • L'installation de 15 stations de rechargement multi-usage en France, en Italie et au Royaume-Uni. Celles-ci fourniront du Gaz Naturel Liquéfie, du Gaz Naturel Comprimé et du Blueeze pour le transport réfrigéré (€5.5 millions)

     Les porteurs de projets ont encore la possibilité de déposer un projet dans le cadre du CEF Blending, la deuxième échéance de l'appel ayant été repoussée du 30 novembre 2017 au 12 avril 2018. Suite à un amendement modifiant le programme de travail, la Commission européenne a alloué un budget supplémentaire de 350 millions d'euros à la priorité "innovation", pour le développement des infrastructures de carburants alternatifs.

    Le budget initial de 1 milliard d'euros ayant été entièrement consommé lors de la première échéance, l'allocation d'un budget supplémentaire pour l'ensemble des priorités sera discutée lors du prochain comité RTE T, réunissant les Etats membres et la Commission, qui se tiendra courant décembre 2017. A cette occasion, le comité RTE T devrait entériner la liste des projets éligibles, sélectionnés par la Commission.

     

    Pour plus d'informations :

    • Communiqué de la Commission européenne ici
    • Site Inea, agence exécutive de la Commission ici

     

     

     

    Île-de-France et ses atouts

     

     

    en savoir plus

    L'Europe mode d'emploi

     

     

    En savoir plus
    Partenaires
    Île de France Yvelines Essonne Seine Saint-Denis Val de Marne Val d'Oise