Recherche Avancée

Ile-de-France Europe - Représentation de l'Île de France à Bruxelles

    Transition énergétique: quelles avancées au niveau européen ?

    07.02.2017 - Actualités européennes

    Publication du 2ème rapport de la Commission européenne sur l'Union de l'énergie

    Près de deux ans après l'adoption, en mars 2015, du "cadre stratégique pour une Union de l'énergie résiliente", la Commission européenne a présenté le 1er février, comme elle s'y était engagée, un 2ème rapport annuel sur l'état de l'Union de l'énergie. Ce rapport est assorti d'une annexe relative à la mise à jour de la feuille de route pour l'union de l'énergie; d'une autre intitulée "Les cinq dimensions de l'Union de l'énergie: observations sur les politique des Etats membres et de l'Union européenne" et d'un document de travail des services de la Commission (en anglais) relatif aux indicateurs clefs en matière de suivi des avancées de l'Union de l'énergie.

    Depuis la publication du 1er rapport en novembre 2015, l'Union européenne, dans son ensemble, a continué de faire des progrès dans le mise en œuvre de l'Union de l'énergie, notamment en ce qui concerne les objectifs en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2020. Le niveau d'émissions de gaz à effet de serre a, par exemple, progressivement baissé jusqu'à être inférieur de 22% au niveau de 1990. La part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne totale a, de son côté, positivement augmenté atteignant aujourd'hui 16%.

    L'année 2016 a été une année importante pour l'Union de l'énergie puisque la Commission européenne a présenté plusieurs initiatives visant à la décarbonisation de l'économie européenne dont la stratégique européenne pour une mobilité à faibles émissions; le paquet législatif d'hiver "Une énergie propre pour tous les Européens", sans oublier la ratification par l'Union européenne des accords de Paris en matière de lutte contre le changement climatique. 

    Toutefois, pour réussir à atteindre ses objectifs de 2030 en termes de climat et d'énergie, l'UE devra investir quelques 380 milliards d'euros chaque année sur la période 2020-2030. Par conséquent, le travail en cours dans le domaine de l'investissement sera intensifié en 2017 en utilisant tous les instruments disponibles, y inclus le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS  ou EFSI) dont plus de 20% de l'activité concerne à ce jour des projets dans le domaine de l'énergie. 

    Comme l'affirme M. Maros Sefcovic, Vice-président de la Commission européenne chargé de l'Union de l'énergie: "L'Union de l'énergie dépasse le seul cadre de l'énergie et du climat; elle consiste à accélérer la modernisation indispensable de l'ensemble de l'économie européennes pour en faire une économie à faible intensité carbone, économe en énergie et en ressources, tout en étant socialement équitable". Dans ce contexte, le rapport souligne qu'il faut accorder plus d'importance à l'échelon local dont l'action est déterminante en la matière.

     

    Informations complémentaires 

    Communiqué de la Commission : La Transition énergétique de l'Europe est déjà bien engagée

    Fiche d'information sur les progrès accomplis en matière d'efficacité énergétique 

    Fiche d'information sur les progrès accomplis en matière d'énergie de sources renouvelables

     

    Île-de-France et ses atouts

     

     

    en savoir plus

    L'Europe mode d'emploi

     

     

    En savoir plus
    Partenaires
    Île de France Yvelines Essonne Seine Saint-Denis Val de Marne Val d'Oise