Recherche Avancée

Ile-de-France Europe - Représentation de l'Île de France à Bruxelles

    Journée internationale des droits des femmes 2017

    07.03.2017 - Actualités européennes

    L'émancipation économique des femmes au coeur des priorités du Parlement européen

     

    Le 8 mars, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le Parlement européen organise plusieurs événements autour du thème de 'l'émancipation économique'.

    Aujourd'hui, le revenu brut horaire des femmes est en moyenne inférieur de 17% de celui des hommes, et au rythme actuel 70 ans seraient nécessaires pour atteindre l'égalité salariale. Les femmes ont également plus de mal à accéder aux postes de responsabilité.

    Ce constat est appuyé par Eurostat, l'office européen de la statistique, dans une publication à l'occasion de la journée internationale des femmes. Les résultats d'une enquête débutée en 2014 montrent que sur les 7,3 millions de managers en UE, seuls 35% sont des femmes (2,6 millions) et que les femmes occupant des postes de management gagnent en moyenne 23,4% de moins que les hommes dans ces mêmes postes.

     

     

    Cette moyenne européenne cache cependant des disparités assez importantes entre les différents pays européens. En Lettonie, seul pays européen dans lequel le nombre de femmes est supérieur à celui des hommes dans les postes de management, elles représentent 53% de ces postes. La Lettonie est ensuite suivie par la Bulgarie et la Pologne (44%), par l'Irlande (43%) puis l'Estonie (42%). La France se situe un peu au-dessus de la moyenne européenne avec 40%. A l'opposé, en Italie, en Allemagne et à Chypres, seuls 22% des postes de management sont occupés par des femmes. Ces pays sont suivis de près par la Belgique et l'Autriche (43%).

    Dans tous les pays européens, les femmes gagnent moins que les hommes dans les positions de management. Là encore, il existe des disparités entre les pays européens. L'écart de salaire est le plus faible en Roumanie (5%), en Slovénie (12,4%), en Belgique (13,6%) et en Bulgarie (15%). L'écart est le plus fort, autour d'un tiers, un Hongrie (33,7%), en Italie (33,5%) et en République Tchèque (29,7%).

    Dans cette perspective, la commission parlementaire des droits de la femme et de l'égalité des genres du Parlement européen a décidé de se concentrer sur 5 thématiques reliées à l'émancipation économique des femmes :

    • La place des femmes dans les métiers scientifiques, technologiques, de l'ingénierie et des mathématiques
    • L'éradication de la violence à l'égard des femmes
    • La représentation des femmes en politique
    • L'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale
    • Les objectifs de développement durable des Nations unies

    Une réunion interparlementaire aura lieu les 8 et 9 mars en présence d'Antonio Tajani, Président du Parlement européen, et Vera Jourova, Commissaire à la justice. Les députés européens accueilleront leurs homologues des États membres et des pays voisins et recevront à cette occasion El-Yassir, activiste pour les droits des Femmes, et Vandana Shiva, écologiste et féministe, ainsi que Michaëlle Jean, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lamiya Aji Bachar, survivante yézidie de Daesh et lauréate du Prix Sakharov 2016, tiendra un discours devant les députés. Des ateliers autour des 5 thématiques seront organisés à la fin des discussions.

    Un prix européen pour les femmes innovatrices sera également remis le 8 mars en présence de Carlos Moedas, Commissaire à la recherche, à l'innovation et à la science, et de la députée et Vice-Présidente du Parlement européen Mairead McGuinness.

    Le centre des visiteurs du parlement européen accueillera une exposition temporaire intitulée " onze femmes face à la guerre " à partir du 8 mars et jusqu'au 14 mai. Cette exposition de Nick Danziger met en lumière, à travers des films et des photographies, la réalité souvent cachée des femmes victimes de conflits dans huit zones, telles que l'Afghanistan, la Colombie ou le Sierra Leone.

    Enfin, le Parlement organise les 7 et 8 mars un séminaire pour la presse en présence d'Hélène Langevin-Jolliot, petite fille de Marie Curie et Gina Miller, femme d'affaires.

     

    Informations complémentaires

     

     

    Île-de-France et ses atouts

     

     

    en savoir plus

    L'Europe mode d'emploi

     

     

    En savoir plus
    Partenaires
    Île de France Yvelines Essonne Seine Saint-Denis Val de Marne Val d'Oise